La méthode Microsort est-elle efficace ? Clinique Dunya FIV

La méthode Microsort est-elle efficace ?

La technique Microsort a été développée par l’Institut de la FIV et de la génétique à Fairfax, en Virginie.

Les spermatozoïdes qui contiennent le chromosome X ont 2,8% de matière ADN en plus que les spermatozoïdes qui contiennent le chromosome Y.  La technique MicroSort consiste à séparer les spermatozoïdes d’après la quantité de matériel génétique.

 Le sperme est lavé pour éliminer le liquide séminal et les spermatozoïdes immobiles. L’échantillon obtenu est ensuite coloré avec une lumière fluorescente spéciale qui se fixe à l'ADN, les spermatozoïdes qui contiennent les chromosomes X brillent plus que les spermatozoïdes qui contiennent les chromosomes Y. Ce processus de tri dure 6-7 heures.

La méthode Microsort permet de choisir le sexe du bébé en sélectionnant le chromosome Y ou X pour  féconder l'ovocyte de la femme. Cette technique est utilisée pour les traitements de fécondation in vitro et d’insémination intra-utérine. Le taux de fiabilité cette technique est d'environ 75%.

La méthode Microsort ayant un taux de fiabilité peu élevé, les patients préfèrent choisir la méthode du DPI qui offre un taux de fiabilité de 99,9%.

 La méthode DPI (Diagnostique génétique préimplantatoire) consiste à fécondés les ovocytes d’une patiente avec le sperme de son conjoint et ensuite faire une analyse génétique sur les embryons après 3 jours. Cette analyse génétique permet de révéler le sexe des embryons et transférer dans l'utérus de la patiente qu’un ou deux embryons du sexe désiré.

De nos jours, les médecins recommandent le DPI plutôt que la technique de Microsort à leurs patients car il est beaucoup plus fiable. 

Articles de blog lié à